biotechnologies et environnement
Accueil --- Biotechnologies classiques et modernes--- Biodiversite -- Diversité génétique (mesures) --- Environnement --- Amélioration génétique des plantes --- Techniques --- Techniques-video --- Annonces --- Newsletter --- Tests des connaissances --- Manifestations scientifiques --- Liens --- E-books --- Contact --- ( Sauver le palmier )
Biotechnologies. Palmier dattier, Atriplex, Arachide

Ces articles du congrès International de Biochimie, Agadir, Maroc, 9-12 Mai 2006rapportent: 1/ pectines des dattes du palmier dattier, Atriplex, Arachide


Extraction, caractérisation physicochimique des pectines des dattes de quelques variétés de palmier dattier de la palmeraie de l'Oasis de Figuig.
M. Elguerrouj 3, M. Paquot1, A. Benjouad3, M. Bouakka2, A. Hakkou2
1 : Laboratoire de Chimie Biologique Industrielle, Faculté des Sciences Agronomique de Gembloux, Belgique.
2 : Laboratoire de Biochimie, Faculté des Sciences, Université Mohamed I, Oujda.
3 : Laboratoire de biochimie et de l'immunologie, Faculté des Sciences, Université Mohamed V, Agdal, Rabat.

Résumé :
En sachant le rôle que jouent les pectines dans les qualité texturales des dattes et dans le but de visualiser les différentes transformations que subissent les dattes au cour de la maturation, les pectines extraites des dattes de trois cultivars de palmier dattier de l'oasis de Figuig ont été dosées et caractérisées. Des conditions d'extraction optimisées ont été respectées. Les dattes dénoyautées congelées et lyophilisées sont broyées en poudre avant de subir une attaque acide H2SO4 à pH 1,5 et à 85°C pendant 30min. Les pectines sont précipitées dans l'éthanol 80% v/v puis séchées. Les résultats obtenus montrent que les fruits au stade balleh d'un franc sont plus riches en pectines (3,4%) que ceux de la variété Aziza Bouzid au stade tmar (1,28%). L'analyse de l'acide galacturoique de ces pectines a été effectuée par chromatographie ionique suivie d'une détection ampérométrique pulsée "système Dionex " alors que le dosage des sucres neutres a été effectué par chromatographie en phase gazeuse. La teneure en acide galacturoique est nettement supérieure au stade Tmar pour la variété Assiane avec 12.8 g kg-1 qu'au stade Khalal qui avoisine 8.5 g kg-1, alors que le degré de méthylation chute de 70% à 40%. Les sucres neutres : l'arabinose, le rhamnose et le xylose sont nettement plus prépondérants que le galactose, le glucose et le mannose chez deux des trois cultivars.
Mots clés : Dattes, pectine, acide galacturonique, sucres neutres, caractérisations physicochimiques.


Effet des stress hydrique et salin sur la germination des graines d'Atriplex halimus et d'Atriplex nummularia.

KAMARI Salim*, EL HAFID Latifa* et HALOUI Benyounes**.

* Laboratoire d'Amélioration et de Production Végétale, **Laboratoire d'Ecologie Végétale, Faculté des Sciences, Université Mohamed 1er. B.P 717, Bd Mohamed VI, 60000 Oujda. Email: kamarisalim@yahoo.fr

Résumé : Les zones arides et semi-arides présentent un intérêt au niveau de la connaissance des particularités écologiques et écophysiologiques. Dans l'objectif de déterminer le seuil critique de germination de deux espèces d'Atriplex ; Atriplex halimus et Atriplex nummularia (provenant de la région d'Al Hoceima) et le moyen d'améliorer sa germination, l'effet des stress hydrique et salin sur la germination des graines de ces deux espèces a été réalisé à différentes concentrations de PEG 6000 et du NaCl.
Les résultats ont montré que les graines d'Atriplex nummularia sont plus sensibles aux stress hydrique et salin que celles d'Atriplex halimus, d'où l'importance de réhabilitation de la région avec l'espèce locale (Atriplex halimus L.) qui présente des potentialités écophysiologiques adaptatives à ce milieu. Ces résultats préliminaires sont des marqueurs intéressants pour élucider la relation entre les stress hydrique et salin et le comportement des graines d'autres espèces d'Atriplex
Mots clés : Al Hoceima ; Atriplex halimus ; Atriplex nummularia ; stress hydrique ; stress

Liens utiles: Bidiversité du genre Atriplex, diversité génétique d'Atriplex halimus

Atriplex. Espèces


Mise en évidence de nouvelles souches de Bradyrhizobium sp. Nodulant l'arachide (Arachis Hypogea L.) au Maroc.

M.R El akhal1, R. Chahboune1, A. Arakrak1, A. Laglaoui1, N. EL Mourabit2. & S. Barrijal1,3.

1- Equipe de recherche " Valorisation Biotechnologique des Microorganismes ", Département des Sciences de la vie, FST- Tanger1, 2- INRA- Tanger. 3- Auteur correspondant

Résumé
Afin de caractériser les rhizobium nodulant l'arachide (Arachis Hypogaea L.) au Maroc, nous avons utilisé des méthodes Moléculaires en se basant sur le profil protéique et sur la séquence du gène 16 S rDNA.
41 isolats de Rhizobium ont été isolés et caractérisés par la technique de PCR/RFLP. L'analyse du gène 16 S rDNA a montré une grande homogénéité génétique entre les différentes souches isolées. Il s'agit de bactéries du genre Bradyrhizobium sp. La comparaison de ces souches avec les souches de références déjà caractérisées a montré une similitude du profil de restriction avec la souche USDA 110 de Bradyrhizobium japonicum.
Après séquençage du gène 16 S rDNA et comparaison par homologie de séquences avec une banque de données, nos résultats montrent que toutes les souches caractérisées, nodulant l'arachide, appartiennent au genre Bradyrhizobium sp. Cependant, la séquence 16 S rDNA de nos souches ne correspond à aucune séquence des souches de Bradyrhizobium de la banque de données. Nos résultats montrent que les souches autochtones nodulant l'arachide au Maroc sont génétiquement différentes des souches déjà enregistrées dans la banque de données.



Recherche rapide dans ce site et les sites liés de l'auteur (Fr, Ar, Eng) - بحث سريع في هذا الموقع و المواقع المرتبطة للمؤلف


sciences de la vie-Biochimie. Livre


Biopotentialité des algues marines (Chlorophyceae et Phaeophyceae) des côtes marocaines

Chiheb ibtissam & Riadi hassane

Laboratoire diversité et Conservation des Systèmes Biologiques. Université Abdelmalek Essaâdi, Faculté des sciences Tétouan, B.P 2121. E-mail: chihebi@yahoo.fr
Résumé

L'objectif de ce travail est de tester l'activité antimicrobienne d'une trentaine de macro-algues sur des bactéries et des champignons résistants aux antibiotiques.
Les espèces d'algues marines (13 Chlorophyceae et 17 Phaeophyceae) ont été collectées sur les côtes de Rabat, Tahdart, Ksar sghir, Smir, Martil et Amsa pour l'évaluation de leur activité antibactérienne et antifongique.
Les extraits methanoliques de ces 30 espèces ont été confrontés à des bactéries Gram négatives (Escherichia coli), Gram positives (Staphylococcus aureus) et à une levure (Saccharomyces cerevisiae). La technique adoptée est la diffusion sur disque.
Le résultat de l'évaluation a montré que l'activité antimicrobienne varie selon les espèces algales et aussi selon la résistance du germe pathogène. Certaines espèces ont une activité à la fois antibactérienne et antifongique. Ce travail préliminaire et prometteur nous conduit à approfondir nos recherches sur la détermination de certains principes actifs pour une éventuelle valorisation.
Mots clés : Côtes marocaines, Algues marines, Activité antibactérienne, Activité antifongique, Chlorophyceae, Phaeophyceae.


Impact de la source d'azote sur l'assimilation du carbone et le système antioxydant chez une plante de type C4 ; le sorgho (sorghum bicolor).

Redouane El omari1, Ali Noutfia2, Mohamed Nhiri1. 1Unité de Recherche en Biochimie et Biotechnologie, Laboratoire de Biologie Appliquée, Faculté des Sciences et Techniques, BP 416, 90000 Tanger, Maroc, 2INRA Boukhalef, Tanger, Maroc.

Résumé :
La production des espèces réactives de l'oxygène (EROs) est une conséquence inévitable de la photosynthèse oxygènique. La production des EROs augmente dans toutes les conditions où il y a trop de lumière par rapport à la capacité de transport d'électrons photosynthétiques. Pour se protéger contre cet effet toxique de l'oxygène, l'organisme a développé des systèmes de défense dits antioxydants qui permettent de réguler la production des EROs. Ainsi, il a été démontré qu'au cours d'un stress, la plupart des enzymes antioxydants s'activent.
Peu des travaux ont été mené pour évaluer la réponse antioxydante en relation avec la nutrition azotée. Nous avons mis à profit, le système antioxydant et l'assimilation du carbone afin d'évaluer l'état de stress de la plante vis-à-vis de la source azotée. Notre objectif est donc de montrer l'effet de la nutrition azotée sur i) le système antioxydant (les activités glutathion réductase (GR), peroxydases (POD), catalases (Cat) et glutathion S transférase (GST)), ii) l'assimilation du carbone par l'enzyme clé de sa réduction ; la phosphoénolpyruvate carboxylase (PEPC) et iii) la teneur en protéines et chlorophylles.

Accueil ----- Annonces --- Newsletter --- Tests des connaissances ----- Liens --- E-books --- Contact ---

- ,
biotechnologies; nodulation d'arachide